Clip Cav Le Blog de l'option CAV

Vous devez ajouter du contenu dans la section "à propos" dans les options du thème.

18 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Nostalgia de la luz de Patricio Guzmán – Chili – 2010

 

 

 

 

Nostalgia de la luz

Patricio GuzmánChili – 2010

Lundi 2 octobre à 18h au cinéma Le Club

Séance CAV obligatoire pour les Terminales L spé.

Film au programme du bac CAV.

Durée: 1h30

19518452

Synopsis

Au Chili, à 3000 mètres d’altitude, les astronomes du monde se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains: ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi ceux des prisonniers de la dictature, que certaines femmes continuent de rechercher.

12 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

La Mort aux trousses d’Alfred Hitchcock

La Mort aux trousses                                                    

Un film d’Alfred Hitchcock

Le mardi 19 septembre à 18h00 au cinéma Le Club.

Séance CAV obligatoire pour les 2nde CAV. Recommandé pour tous les élèves en CAV!

Durée: 2h16 – Fiction – Américain

La_Mort_aux_trousses

 

Synopsis

Le publiciste Roger Tornhill se retrouve par erreur dans la peau d’un espion. Pris entre une mystérieuse organisation qui cherche à le supprimer et la police qui le poursuit, Tornhill est dans une situation bien inconfortable. Il fuit à travers les Etats-Unis et part à la recherche d’une vérité qui se révèlera très surprenante.

 

12 septembre 2017 ~ 0 Commentaire

Terminales CAV Padlets 2018

Work in progress…

 

Projets audiovisuels option de SPECIALITE

https://padlet.com/fbcav/FILMSPE2018

 

Projets audiovisuels option FACULTATIVE

https://padlet.com/fbcav/FILMFAC2018

30 août 2017 ~ 0 Commentaire

Le film de la rentrée: 120 battements par minute

184359.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« 120 battements par minute » Grand Prix du Festival de Cannes de cette année.

Rendez-vous à 17h45 au cinéma Le Club le jeudi 14 septembre.

Durée: 2h20min

Obligatoire pour tous niveaux CAV.

Les parents des élèves sont invités à partager la séance avec nous: un tarif préférentiel vous sera proposé par l’association partenaire de l’option Toile d’Essai.

Bonne rentrée à tous!

Synopsis:

Avec ce film sur les débuts du mouvement Act Up en France, Robin Campillo signe un drame autour d’une époque où le sida était une maladie honteuse…

20 mai 2017 ~ 0 Commentaire

Programme du bac CAV SPECIALITE

Les modalités du passage de l’épreuve, les films au programme des épreuves d’analyse.

 

http://eduscol.education.fr/cinema/enseignement-dispositifs/lycee-et-baccalaureat/terminale-et-baccalaureat/enseignement-de-specialite/bac-documents-daccompagnement-et-annales

 

16 avril 2017 ~ 0 Commentaire

Couleur de peau : Miel. Coréalisé par Laurent Boileau et Jung Sik-jun

20102664

Séance obligatoire pour les 2ndes et 1L spé et Fac.

Mardi 25 avril à 20H45.

Durée: 75 min + rencontre avec le réalisateur Laurent Boileau (1h).

Couleur de peau : miel est un film documentaire franco-belgo-suisso-sud-coréen coréalisé par Laurent Boileau et Jung Sik-jun d’après la bande dessinée éponyme de ce dernier. Il est sorti au cinéma le 6 juin 2012.

Il s’agit d’un film autobiographique consacré à l’enfance de Jung Sik-jun, enfant coréen qui, orphelin, est adopté par une famille belge. Le film mêle des séquences de documentaire en prises de vue réelles, des séquences d’animation en 2D et 3D et des images d’archive.

Synopsis

Jung Sik-jun est un jeune garçon né à Séoul, en Corée du Sud, en 1965. Dans le cadre d’un programme d’adoption après la guerre de Corée, il est adopté par une famille belge en 1971 et grandit en Belgique. Le film relate les moments importants de son enfance et de son adolescence en alternant des séquences documentaires actuelles, des images d’archive et des scènes animées formant des reconstitutions fictionnelles de moments du passé de Jung.

12 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Le Concours de Claire Simon

Jeudi 23 Mars à 20h45 au cinéma Le Club.

Obligatoire pour tous.

Le-Concours-affiche

60 élus pour 1200 candidats… Quels sont les critères pour entrer à la Fémis, l’une des plus prestigieuses écoles de cinéma en France ? Pendant plusieurs semaines, la réalisatrice Claire Simon a filmé candidats et jurés avec drôlerie et pertinence.

09 mars 2017 ~ 0 Commentaire

Paris Pieds nus

images

Séance obligatoire pour tous.

20h45 au cinéma Le club.

Durée: 1h23

Synopsis

Fiona, bibliothécaire canadienne, débarque à Paris pour venir en aide à sa vieille tante en détresse. Mais Fiona se perd et tante Martha a disparu. C’est le début d’une course-poursuite dans Paris à laquelle s’invite Dom, SDF égoïste, aussi séducteur que collant.
Bruno Romy, que nous avons rencontré récemment, y joue un personnage avec sa fille Mika, c’est aussi le dernier rôle au cinéma d’Emmanuelle Riva.

27 février 2017 ~ 0 Commentaire

La Jeune fille sans mains

arton2837

Mardi 7 mars la jeune fille sans main à 20h45 en présence du réalisateur. Après la séance Sébastien Laudenbach reviendra sur la conception du film. Rencontre de 45 minutes.

 

Séance obligatoire pour tous.

1h13 – 2016 – Animation – Français
De : Sébastien Laudenbach
Avec : les voix d’Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Philippe Laudenbach
Synopsis:

En des temps difficiles, un meunier vend sa fille au Diable. Protégée par sa pureté, elle lui échappe mais est privée de ses mains. Cheminant loin de sa famille, elle rencontre la déesse de l’eau, un doux jardinier et le prince en son château. Un long périple vers la lumière…

 

05 février 2017 ~ 0 Commentaire

Retour sur le Festival Longueur d’Ondes

Festival de la radio et de l’écoute

Le Festival Longueur d’ondes est une manifestation singulière qui propose de mettre la radio au cœur de toutes les attentions.

Proposant des rencontres avec des journalistes, des reporters, des écrivains, des créateurs sonores, etc., des émissions en public, des séances d’écoute, des fictions radiophoniques à écouter et à voir, des expériences sonores, le festival est un temps pour écouter, réfléchir, penser, questionner le monde des médias et à travers lui, la société.

 

Festival-Longueur-d-ondes_full

Pour la 2e année consécutive les élèves de 1ière L participent à une journée riche en découvertes sur le seul festival de la radio en France. Point de départ d’une nouvelle aventure radiophonique en compagnie du réalisateur de France Culture Alexandre Plank pour une résidence d’artiste au lycée Jean-Marie Le Bris…

Retour en images et en sons…

 

28 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Quand j’avais six ans j’ai tué le dragon de Bruno Romy

images

quand-j-avais-6-ans-j-ai-tue-un-dragon-la-veracite-est-un-terme-qui-m-a-toujours-fait-marrer,M307701

Mardi 31 janvier 2017

Séance obligatoire pour tous à 18h au cinéma le Club

Rencontre prévue avec le réalisateur Bruno Romy à 14h le lendemain à l’auditorium de la médiathèque.

 

 

28 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Lecture du Scénario L’Année du chien

IZIA et Yann petite taille

La lecture est maintenant en ligne, pour le travail des 1L Spécialité CAV!

24 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

NERUDA , de Pablo Larraín (chilien) 2016

Séance du 9 février 2017 à 18 h au cinéma Le Club

Obligatoire pour les 1res Spé, 1res Fac et Term Fac , facultatif pour les autres.

402140.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

1016895_fr_neruda_1479734454932

Synopsis.

1948, la Guerre Froide s’est propagée jusqu’au Chili. Au Congrès, le sénateur Pablo Neruda critique ouvertement le gouvernement. Le président Videla demande alors sa destitution et confie au redoutable inspecteur Óscar Peluchonneau le soin de procéder à l’arrestation du poète.
Neruda et son épouse, la peintre Delia del Carril, échouent à quitter le pays et sont alors dans l’obligation de se cacher. Il joue avec l’inspecteur, laisse volontairement des indices pour rendre cette traque encore plus dangereuse et plus intime. Dans ce jeu du chat et de la souris, Neruda voit l’occasion de se réinventer et de devenir à la fois un symbole pour la liberté et une légende littéraire

Critique:

Libération par Philippe Lançon

« Les dialogues sont précis, drôles, très écrits. Aujourd’hui, il est certes plus facile de rire de Neruda que de le lire. Mais Larraín ne nous laisse pas sur ce réflexe paresseux. La beauté des images, la stylisation des personnages sont élevées par la mélancolie de l’Adagio de Barber et de la Mort d’Aase dans le Peer Gynt de Grieg. »

Télérama par Cécile Mury

« Là où la plupart de ses autres récits se tapissaient dans le froid et la pénombre, celui-ci est inondé de lumière rousse, vibre d’une chaleur romanesque. Sur ce tableau fantasque et libre d’une époque où les poètes étaient plus grands que la vie, où ils promettaient, avec une confiance effrontée, des lendemains fraternels, plane aussi l’ombre de la dictature. »

08 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

La Fille de Brest d’Emmanuelle Bercot

588230.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Séance à 20h45 au cinéma Le Club, séance obligatoire pour les 2de, 1ières Fac, Term Fac et Term spé CAV.

Durée: 2h08

Séance le jeudi 26 janvier à 20h45 en présence de la réalisatrice Emmanuelle Bercot.

Comptez 30 minutes de rencontre avec la réalisatrice après la projection…

Obligatoire pour tous sauf 1Lspé (Festival d’Angers).

Synopsis:

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

02 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier (2016)

Séance du mercredi 4 janvier 2017 à 14h au cinéma Le Club

Obligatoire pour les terminales Spé et facultatif pour les autres

Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier (2016)

Genre : documentaire

Durée : 3h15

008154.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis :

Ce travail de citoyen et d’espion, d’explorateur et de peintre, de chroniqueur et d’aventurier qu’ont si bien décrit tant d’auteurs, de Casanova à Gilles Perrault, n’est-ce pas une belle définition du métier de cinéaste que l’on a envie d’appliquer à Renoir, à Becker, au Vigo de l’Atalante, à Duvivier, aussi bien qu’à Truffaut ou Demy. A Max Ophuls et aussi à Bresson. Et à des metteurs en scène moins connus, Grangier, Gréville ou encore Sacha, qui, au détour d’une scène ou d’un film, illuminent une émotion, débusquent des vérités surprenantes. Je voudrais que ce film soit un acte de gratitude envers tous ceux, cinéastes, scénaristes, acteurs et musiciens qui ont surgi dans ma vie. La mémoire réchauffe : ce film, c’est un peu de charbon pour les nuits d’hiver.

Critiques :

Bande à part par Emmanuel Raspiengeas

« Tavernier abandonne un instant sa fébrilité d’artiste engagé pour revoir se dérouler les films de sa vie comme on regarde couler un fleuve à la tombée du jour, dans une invite lancée aux spectateurs de s’asseoir à ses côtés, et laisser les fantômes de Julien Duvivier, Jean Sacha, Claude Sautet et tant d’autres venir à leur rencontre. »

Les fiches du Cinéma par Gilles Tourman

« Bertrand Tavernier offre une chronique amoureuse et émouvante du 7e art hexagonal sur soixante ans, partageant analyses et anecdotes avec le spectateur. »

02 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Le voyage au Groënland de Sébastien Betbeder (2016)

116x158_R5.indd

Séance du 12 janvier 2017 à 20h45 au cinéma Le Club

Obligatoire pour tous

Séance suivie d’une rencontre avec le réalisateur Sébastien Betbeder

 

Le voyage au Groënland de Sébastien Betbeder (2016)

Genre : comédie, drame, aventure

Durée : 1h38

Avec Thomas Blanchard, Thomas Scimeca, François Chattot, Ole Eliassen, Adam Eskildsen, Benedikte Eliassen, Mathias Petersen, Judith Henry, Martin Jensen

Synopsis :

Thomas et Thomas cumulent les difficultés. En effet, ils sont trentenaires, parisiens et comédiens… Un jour, ils décident de s’envoler pour Kullorsuaq, l’un des villages les plus reculés du Groenland où vit Nathan, le père de l’un d’eux. Au sein de la petite communauté inuit, ils découvriront les joies des traditions locales et éprouveront leur amitié.

 

Critiques :

Culture au poing par Vincent Nicolet

« En toute discrétion, Sébastien Betbeder construit une oeuvre atypique dans l’ombre du succès et des grands festivals. Il signe déjà son cinquième long-métrage et le deuxième pour la seule année 2016 après Marie et les Naufragés. Le Voyage au Groenland constitue en quelque sorte – le film est parfaitement autonome – le troisième opus d’une trilogie Groenlandaise initiée sur le format court-métrage avec Inupiluk et Le Film que nous tournerons au Groenland…Le cinéaste délocalise un quotidien et des habitudes ( lectures, musique, glande, footing,…) qu’il restitue sous forme de flash-backs ou reproduit directement dans le contexte Groenlandais auquel il mêle la découverte de traditions locales, générant ainsi un comique de situation presque innocent aussi doux qu’efficace. Cette légèreté relative abrite une mise en perspective de ces moeurs cherchant non pas le choc culturel facile ou la critique cinglante mais l’introspection. Sans pour autant se priver de situations très drôles et de grands moments absurdes. »

 

Libération par Luc Chessel

« Une expérience déjantée servie par des comédiens formidables. »

02 janvier 2017 ~ 0 Commentaire

Nostalgia de la luz ( Nostalgie de la lumière) de Patricio Guzmán

19518452

Séance du mardi 17 janvier 2016 à 18h au cinéma Le Club

Film au programme du bac Terminale L : obligatoire pour les Term Spé et facultatif pour les autres.

Nostalgia de la luz ( Nostalgie de la lumière) de Patricio Guzmán ( 2010)

Prix du meilleur documentaire: European Film Awards (2012)

Genre. Documentaire franco-chilien

Durée:1h30

Synopsis:

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. Car la transparence du ciel est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve intacts les restes humains : ceux des momies, des explorateurs et des mineurs. Mais aussi, les ossements des prisonniers politiques de la dictature. Tandis que les astronomes scrutent les galaxies les plus éloignées en quête d’une probable vie extraterrestre, au pied des observatoires, des femmes remuent les pierres, à la recherche de leurs parents disparu …

06 décembre 2016 ~ 0 Commentaire

CAPITAINE FANTASTIC, un film de Matt Ross

CAPITAINE FANTASTIC, un film de Matt Ross          
Fiction – Amérique – 2016 – Durée : 1h58

Le mardi 13 décembre à 20h45 au cinéma Le Club.

Séance CAV de fin d’année obligatoire pour tous.

Ouverte aux internes non CAV sur inscription (prévoir 3 euros pour la séance)

captain-fantastic-affiche-avec-viggo-mortensen-affiche

Viggo Mortensen est Captain Fantastic sur l’affiche du prochain film de Matt Ross. Attention, il n’est pas un super-héros en collant, comme pourrait le faire croire le titre, mais un père de famille aux méthodes d’éducation peu orthodoxes.

Le synopsis: Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes.
Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

08 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Swagger De Olivier Babinet

 

074439

Lundi 5 décembre au cinéma Le Club.

Séance obligatoire pour tous. Rencontre avec le réalisateur suite à la projection.

Un beau moment de fraîcheur que ce docufiction tourné dans les cités à Aulnay ou à Sevran. Olivier Babinet réserve toute la parole et le premier rôle aux enfants. Les parents sont absents, la cité est partout : dans le cadre, dans leurs mots et leurs souvenirs, leurs préoccupations, leurs yeux. Mais ses jeunes habitants y ont droit d’existence par et pour eux-mêmes, hors les murs, le contexte, les contes vrais de rixes mortelles entre trafiquants.

Les enfants aux commandes, la mise en scène, docile mais malicieuse, leur emboîte le pas pour illustrer les confidences : la douce et triste Aissatou passe invisible au milieu de la foule, le truculent Régis défile tout de fourrure vêtu dans les couloirs, Paul danse en costume, comme Fred Astaire. Il faut entendre les raisonnements politiques de ces analystes en culottes courtes, plein d’un bon sens réjouissant que contrarie parfois l’écho de parents moins ouverts.

Le tableau d’ensemble est joli, émouvant, pas bête, plein d’une force vive, joyeuse et contagieuse, aux antipodes du misérabilisme et de la condescendance.

 

08 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

L’Archipel des âmes en peine de Pablo Salaün et Nico Peltier

Séance obligatoire pour tous, mardi 29 novembre à 18h au cinéma Le Club.

affiche-archipel-ames-peine-724x1024

Rencontre avec l’un des deux réalisateurs, Pablo Salaun dans le cadre du mois du film documentaire. Pour tous les élèves en CAV le Mercredi 30 novembre à 14h00 à l’auditorium de la médiathèque. Fin de la rencontre vers 16h. Retour des élèves qui suivent les cours de spécialité en cours au lycée après la rencontre.

08 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Ciné-concert Chantage d’Alfred Hitchcock orchestré par Christian Pabeuf.

Ciné-concert lundi 21 novembre à 20h45 au cinéma Le Club, séance obligatoire pour tous.

Poster - Blackmail (1929)_01

Chantage (Blackmail) est un film britannique réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1929. Il s’agit du premier film parlant britannique.

07 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

31e Festival de Brest

Festival réservé aux 1ières & Terminales option facultatives CAV.

Départ: Le mercredi 9 novembre à 9H00 à Ploaré (arrêt de bus de Ploaré devant le lycée) / Départ du TER à la gare de Quimper à 10h28 pour une arrivée à 12h15 à Brest.

Retour: Le vendredi 11 novembre à 17h20 départ à la gare de Brest, pour un retour prévu à 19h06 à la gare de Quimper.

Gare routière départ du Bus 19h45 retour prévu à 20h15 sur Douarnenez au Lycée.

Le programme des séances réservées et le travail à faire sur place vous sera distribué durant le trajet en TER.

BANDEAU_FACEBOOK_FILMCOURT_VISUEL_2016

01 novembre 2016 ~ 0 Commentaire

Fuocoammare, par-delà Lampedusa. Un film de Gianfranco Rosi

Fuocoammare, par-delà Lampedusa
Un film de Gianfranco Rosi, Ours d’or au festival de Berlin 2016

Séance obligatoire mardi 15 novembre pour les 1ières et Term L Spé et Fac à 18h au cinéma Le Club.

header_fuocoammare,_par-delbc%A0_lampedusa

Samuele a 12 ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l’école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres, même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n’est pas sur une île comme les autres. Cette île s’appelle Lampedusa et c’est une frontière hautement symbolique de l’Europe, traversée ces 20 dernières années par des milliers de migrants en quête de liberté.

 

16 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

Moi, Daniel Blake de Ken Loach Palme d’or du festival de Cannes 2016

Séance du 3 novembre 2016 à 18h au cinéma Le Club

Obligatoire pour les secondes ,les premières et les terminales fac et spé

 248495

Moi, Daniel Blake de Ken Loach (2016) (I, Daniel Blake)

Palme d’or au Festival de Cannes 2016

Genre : drame

Durée : 1h39

Avec Dave Johns,Hayley Squires,Dylan Mc Kiernan

Moi, Daniel Blake de Ken Loach Palme d'or du festival de Cannes 2016 dans 3. Projections & Festivals 039837

Synopsis :

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…

Critiques :

Le Monde par Thomas Sotinel

« Moi, Daniel Blake n’est pas une satire d’un système absurde. Ken Loach n’est pas un humoriste, c’est un homme en colère, et le parcours de l’ouvrier privé de travail et de ressources est filmé avec une rage d’autant plus impatiente qu’elle est impuissante. »

Le blog du cinéma :

MOI, DANIEL BLAKE pourrait être un énième film social sur un monde déshumanisé en crise. Mais il est plus que cela. Nouvelle version de Don Quichotte, Ken Loach offre aux spectateurs le portrait d’un chevalier des temps modernes en lutte avec les moulins à vent de l’administration. Face à l’absurdité et à la déshumanisation de l’État, de ses représentants et de ses agences, la solidarité et l’entraide sont les dernières barrières à l’indifférence. Entre provocations, colère et combines alternatives, MOI, DANIEL BLAKE ne tombe jamais dans le mélo et la froideur. Toujours proche de ses personnages, toujours observateurs d’une société qui oublie les autres, Ken Loach reprend la caméra pour mener ses combats.

10 octobre 2016 ~ 0 Commentaire

Dimanche 16 Octobre Projection des films CAV sur l’île Tristan

Quentin Normant

Afiiche 2 Ile Tristan Gaspard

Affiches réalisées par Quentin Normant et Gaspard Le Nouy Van Dyck

25 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Juste la fin du monde de Xavier Dolan

307679

Lundi 17 octobre à 20h45 au cinéma Le Club. Séance obligatoire pour les Term L spé & 1L spé. Facultatif pour les autres.

Durée: 1h37.

Synopsis

Après douze ans d’absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine.
Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l’on se dit l’amour que l’on se porte à travers les éternelles querelles, et où l’on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.
Adapté de la pièce de théâtre éponyme de Jean-Luc Lagarce. Le Grand Prix du festival de Cannes a été attribué à Juste la fin du monde de Xavier Dolan, par l’actrice Valeria Golino et l’acteur Donald Sutherland.
Extrait de la critique de Télérama
Ce sixième long métrage de Xavier Dolan est aussi le premier où nul accent québécois ne retentit — les acteurs sont tous français. Il y a déjà un petit miracle dans la préservation du style du cinéaste sans sa signature sonore la plus repérable. L’équilibre, plutôt le déséquilibre, entre outrance et acuité, entre drame et comédie, qui a fait l’éclat des films précédents, est bien là, tout de suite, mais dans une autre « musique ». Presque une langue différente…

 

25 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

La Tortue rouge réalisé par Michael Dudok de Wit

affiche-poster-la-tortue-rouge

Lundi 10 octobre à 18h au cinéma Le Club.

Durée: 1h20.

séance obligatoire pour les 2nde & Term fac & Spé CAV.

Synopsis

Un homme, rescapé d’un naufrage, se retrouve seul sur une île tropicale. Après avoir découvert le lieu, le naufragé organise sa survie. Observé par les crabes et se nourrissant de fruits, l’homme apprivoise son environnement. La végétation de l’île lui permet bientôt de se construire un radeau. Mais ses multiples tentatives pour quitter le lieu sont empêchées par une force sous-marine qui s’en prend à son embarcation. L’homme découvre bientôt que l’animal qui a détruit son esquif est une tortue à la carapace rouge…
Extrait de la critique Télérama
Du Néerlandais Michaël Dudok De Wit, on aimait le sens de l’épure, les jeux graphiques sur l’ombre et la lumière, toute une poésie méditative qu’il exprimait dans ses courts métrages.
Dans Le Moine et le Poisson, une partie de pêche tournait au ballet cocasse entre le pêcheur rondouillard et sa proie, pour se terminer, déjà, par une rêveuse réconciliation. Dans Père et fille (oscar du meilleur court métrage 2001), tous les chemins menaient aussi à la mer, à sa ligne énigmatique, entre vie et mort. Mais son premier long métrage est plus réussi encore, avec son supplément d’animisme à la japonaise. Dans sa description de la nature, dans chaque souffle de vent et dans chaque brindille, le film reflète l’influence du studio Ghibli, des maîtres Isao Takahata et Hayao Miyazaki. Ce sont eux, d’ailleurs, qui ont sollicité le cinéaste, qui ont présidé à la naissance du film, produit, en France, par le studio Prima Linea. Démarche historique, puisque La Tortue rouge est leur toute première collaboration avec un artiste étranger et extérieur au studio. A ce conte original, ils ont trouvé une place de choix sur la carte de leur univers, à l’ouest des forêts magiques de Princesse Mononoké et de l’océan de Ponyo sur la falaise. Quelque part sur le tropique du chef-d’oeuvre.
UNE COSCÉNARISTE INDISPENSABLE
Au cours de sa longue gestation (neuf ans, depuis la première proposition du studio Ghibli à un Michaël Dudok De Wit émerveillé et incrédule, jusqu’à la sortie), La Tortue rouge a bénéficié d’un renfort crucial : l’arrivée comme coscénariste de la cinéaste Pascale Ferran (Lady Chatterley, Bird People). Pour Michaël Dudok De Wit, cette intervention a tout changé : « Elle a un rapport au cinéma que j’aime beaucoup, et le fait qu’elle soit étrangère au monde de l’animation ajoutait à l’originalité de son regard. Elle sentait la beauté du film, elle repérait très vite les problèmes, elle trouvait tout de suite les solutions. On a travaillé ensemble plusieurs mois, je dessinais, elle écrivait. Si elle n’avait pas été là, le projet n’aurait pas survécu. »

25 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Frantz de François Ozon

Séance du 3 octobre 2016 

Séance à 20h45 au cinéma Le Club

Obligatoire pour les premières et terminales fac, optionnel pour les autres.

 034122

Frantz de François Ozon (2016)

Genre : drame

Durée : 1h54

Avec Pierre Niney , Paula Beer et Ernst Stötzner

Synopsis :

Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville.

Critiques :

Positif par Christian Viviani

Avec « Frantz », François Ozon crée une oeuvre à la beauté austère, mais où l’émotion fourmille sous une forme de classicisme maîtrisé. Sûr dans sa direction d’acteur sans faille, dans la jusesse méticuleuse des cadrages, dans la conduite du récit, « Frantz » est l’oeuvre de maturité d’un cinéaste qui nous épatait jusqu’ici par sa boulimie et son enthousiasme juvénile.

19 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Le festival du film britannique de Dinard

Mise en page 1

Réservé aux élèves de Seconde CAV option Facultative.

Du mercredi 28 septembre, (départ à 8h00 devant le lycée).

Au vendredi 30 septembre, (la dernière séance se termine à 17h).

Retour prévu à 21h à l’aire de co-voiturage de Quimper (Park Poullic): Avec autorisation écrite des parents. Ou à Douarnenez devant le lycée.

Prévoyez un duvet et un peu d’argent pour vous restaurer sur place, un carnet de brouillon pour prendre des notes et un appareil photo si vous en disposez.

Un compte rendu à l’écrit vous sera demandé au retour.

18 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

De Battre mon coeur s’est arrêté de Jacques Audiard

Lundi 19 Septembre 2016

Séance à 18h au cinéma Le Club

Oligatoire pour les Term L spé

Film au programme du bac CAV spécialité

18409616

18 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

En attente…

31 août 2016 ~ 0 Commentaire

Séance CAV de la rentrée TONI ERDMANN de Maren Ade

Jeudi 15 septembre à 17H45 au cinéma Le Club. Durée : 2h40

Séance obligatoire pour tous les élèves suivant l’option et ouverte aux parents de seconde au tarif adhérents.

Présentation par l’équipe du lycée et par les partenaires de l’option.

toni_affiche

Pour la rentrée CAV, nous avons programmé le troisième long-métrage de la réalisatrice allemande Maren Ade : Toni Erdmann a été présenté en Compétition au 69e Festival de Cannes, où il a fait grand bruit. La réalisatrice Maren Ade y a décroché le Prix de la Critique Internationale.

Le Prix FIPRESCI, également nommé Prix de la critique internationale est une récompense cinématographique remise depuis 1946 lors du Festival de Cannes par un jury constitué de critiques de cinéma internationaux par l’intermédiaire de la Fédération internationale de la presse cinématographique (FIPRESCI) pour soutenir le cinéma de genre, risqué, original et personnel.

Synopsis

Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse ? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann…

La réalisatrice

Maren Ade a étudié à l’École de cinéma de Munich (HFF) tout d’abord en section production et économie des media avant de passer en section réalisation, où elle a réalisé et produit son film de fin d’études, Der Wald vor lauter Bäumen, primé entre autres au Festival de Sundance (prix spécial du jury). Everyone Else, son deuxième film, a été sélectionné en compétition au Festival de Berlin et a remporté un ours d’argent (grand prix du jury) ainsi que l’ours d’argent de la meilleure actrice pour Birgit Minichmayr. Mais Maren Ade n’est pas seulement productrice de ses propres films qui ont étés primés dans de nombreux grands festivals parmi lesquels le film Tabou, en 2012, long-métrage de Miguel Gomes, très beau film en noir et blanc que nous avions programmé pour les élèves de l’option.

23 mai 2016 ~ 0 Commentaire

Projection des films Bac 2016

Earth Rising Above the Moon

Dernier rendez-vous incontournable avant l’été!

Venez nombreux découvrir les films bac de la promotion 2016, entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles!

24 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Eva ne dort pas de Pablo Aguero

Eva_ne_dort_pas

Séance obligatoire pour tous: Mardi 26 avril à 20h30 au cinéma Le Club

Rencontre et échanges avec le réalisateur dans la salle après la projection ( 30 à 45min ).

Durée: 1h27.

Synopsis:

1952, Eva Perón vient de mourir à 33 ans. Elle est la figure politique la plus aimée et la plus haïe d’Argentine. On charge un spécialiste de l’embaumer. Des années d’effort, une parfaite réussite. Mais les coups d’état se succèdent et certains dictateurs veulent détruire jusqu’au souvenir d’Evita dans la mémoire populaire. Son corps devient l’enjeu des forces qui s’affrontent pendant 25 ans. Durant ce quart de siècle, Evita aura eu plus de pouvoir que n’importe quelle personnalité de son vivant.

24 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Suite Armoricaine de Pascale Breton

310460

Mardi 19 avril à 18h au Cinéma Le Club

Séance obligatoire pour tous les élèves de l’option.

Rencontre le mercredi 20 avril à 13h30 à l’auditorium de la médiathèque.

Synopsis:

Une année universitaire à Rennes vécue par deux personnages dont les destins s’entrelacent : Françoise, enseignante en histoire de l’art, et Ion, étudiant en géographie. Trop occupés à fuir leurs fantômes, ils ignorent qu’ils ont un passé en commun.

Quelques photos réalisées par notre partenaire Erwan Moalic sur l’atelier direction d’acteur mené par Pascale Breton avec nos élèves CAV à l’auditorium de la Médiathèque.

20160420_160801[1]

 

15 mars 2016 ~ 0 Commentaire

Tempête de Samuel Collardey

027752

Mardi 22 mars à 20h45 au cinéma Le Club

Séance facultative pour tous, inscriptions auprès de la vie scolaire pour les élèves internes.

Rencontre avec le réalisateur du film prévue après la projection.

22 février 2016 ~ 0 Commentaire

Ave, César! De Joel et Ethan Coen

562676

Lundi 14 mars: 20H45 Séance obligatoire pour les Terminales Fac, Facultative pour les autres niveaux.

Durée: 1h40

22 février 2016 ~ 0 Commentaire

Soirée 2 films: Filmer obstinément de Boris Nicot & Le bouton de nacre de Patricio Guzmán

031056

Le dernier film de Patricio Guzmán

Lundi 7 Mars

18h00 Filmer Obstinément: 1h40

19h40 Repas sur place (internes non spé, vous vous engagez à rester sur place pour les deux films de la soirée, externes prévoyez un sandwich…)

20h45 Le Bouton de nacre: 1h22

Rencontre: Obligatoire pour les 1iere L Spé, Term L Spé CAV, le réalisateur Boris Nicot analyse le film La Nostalgie de la lumière pour les élèves de l’option CAV.

22 février 2016 ~ 0 Commentaire

La Nostalgie de la lumière De Patricio Guzmán

 

19518452

Jeudi 3 mars à 18h: Obligatoire pour les Terminales L Spé, pour les 1ière L Spé et facultatif pour les autres. Film au programme du baccalauréat , projection fortement conseillée aux élèves de secondes qui souhaitent poursuivre en spécialité CAV.

Durée: 1h30

22 février 2016 ~ 0 Commentaire

Des Marées dans la vie des hommes Un film réalisé par LoÏc Jourdain

Turning Tide_Poster A1 150921 _tout.indd
Projection obligatoire pour tous le mardi 23 février à 18h au cinéma Le Club, rencontre avec le réalisateur Loïc Jourdain (ancien élève de l’option), le mercredi 24 février à 13h30 à l’auditorium de la médiathèque.
Production : Lugh Films
Irlande, France, 2014
104 minutes, VOST

 

John O’Brien , un pêcheur de la petite île de Bo Finne en Irlande , ne savait pas qu’il se lancerait dans une longue croisade quand il a initié avec un groupe d’insulaires, d’experts internationaux et d’ONG, une campagne européenne pour retrouver son droit ancestral de pêcher .
Comment aurait-il pu mesurer l’ampleur de la tâche ?
Filmé pendant 8 ans, le le film raconte comment cet homme s’est lancé tel David contre Goliath, au coeur de la nouvelle réforme de la pêche commune à Bruxelles , pour comprendre et essayer de changer le système qui lui a tout enlevé .
C’est l’histoire d’un homme, l’histoire d’une communauté, d’un pays, et de toute l’Europe entière .

Twilight, The vampire diari... |
Play it again, Sam |
CABINE OF THE DEAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | film streaming
| inderalfr
| PASSION MARILYN M.