08 novembre 2013 ~ 0 Commentaire

Critique de la bande dessinée « Bienvenue »


Introduction : l’auteur de la bande dessinée Bienvenue est Marguerite Abouet et les dessins sont de Singeon. Une édition de Gallimard, de la collection Bayou. Il est paru le 9 septembre 2010, c’est une BD du genre humoristique et sur la société.

C’est une bande dessinée qui raconte la vie de Bienvenue, une jeune parisienne de 21ans, étudiante à l’école des Beaux-Arts. Elle vit avec sa cousine, Lola, dans une chambre de bonne en vivant de petits boulots malgré des difficultés financières. Elle commence à travailler en tant que baby-sitter et va garder deux enfants, et s’attachera à eux. Elle va aider ses amies dans leurs histoires d’amour alors qu’elle même n’a jamais connu le grand amour. Elle va faire plusieurs rencontre assez étrange, comme une jeune femme suicidaire ainsi qu’un jeune homme, un « bourge » qui s’intéresse à elle et qu’elle recroisera plus tard…

L’histoire est en point de vue externe. C’est une BD de 106 pages, en couleurs, avec des graphismes assez simple tout en étant assez réaliste. Les cases sont carrés et arrondis dans les coins, avec des transitions simples. Généralement les cases sont toutes de la même tailles et se suivent dans l’ordre.

Critique de la bande dessinée « Bienvenue » dans 8. Projets CAA bienvenue


Pour conclure : je vous conseil réellement cette BD car personnellement, je l’ai beaucoup appréciée, l’histoire est assez simple mais très vivante, avec beaucoup de personnages vraiment attachants et une touche d’humour. J’ai aimé la lire, sans me forcer, par plaisir, donc une lecture agréable ainsi que de jolis graphismes ! Je me suis régalée, et j’ai vue qu’il y avait un tome deux donc c’est avec plaisir que j’irais le lire.

 

Enora Kervarec

 

_

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Twilight, The vampire diari... |
Play it again, Sam |
CABINE OF THE DEAD |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | film streaming
| inderalfr
| PASSION MARILYN M.